Jusqu'où va aller cette dérive du "principe de précaution" par l'Académie de médecine en 2021 ..?


Jusqu'où va aller cette dérive du "principe de précaution" par l'Académie de médecine en 2021 ..?
Jusqu'où va aller cette dérive du "principe de précaution" par l'Académie de médecine en 2021 ..?

Aujourd’hui en ce jour du 23 janvier 2021, je ne vais pas vous parler de: création de site internet Wix, de création de boutique en ligne Wix, de référencement Wix, de community management, la gestion des réseaux sociaux, et de stratégie marketing digital pour entrepreneurs.


Mais d’un article du 22/01/2021 (Jeanne Bulant avec AFP), que j’ai lu sur BFMTV : https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-l-academie-de-medecine-recommande-de-se-taire-dans-le-metro_AD-202101220299.html


Nos amis de chez BFMTV qui "s’auto-satisfassent" en prônant, "les constantes alertes" et terreurs psychologiques sur les Français, en oubliant le principe de leur métier, « relater, communiquer des faits et ne pas transformer ces faits, pour faire de l’audimat, du buzz ou tout autre technique dirigiste politiquement et financièrement !


Un journaliste est une personne qui recueille ou recherche, vérifie et écrit puis distribue des informations sur tout type de support média (presse écrite, radio, TV et les technologies de l'information et de la communication du Web). (Les articles L7111-3 à L7111-5 du Code du travail précisent qu'est « journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée, l'exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources ». Ces publications peuvent être électroniques. Tout journaliste professionnel est couvert par la Convention collective nationale de travail des journalistes. Pour Rémy Rieffel, cette définition est assez floue, et même tautologique, et souligne que les limites de cette profession sont floues depuis son origine.) (L'exercice du journalisme est libre en France et n'est pas réservé aux journalistes professionnels. Il peut être exercé, par exemple, dans le cadre d'un média associatif ou autre, à but non lucratif et donc non enregistré à la Commission paritaire des publications et des agences de presse.

Toutefois, ces journalistes-là ne bénéficient pas de la protection du statut de journaliste professionnel. : source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Journaliste


Donc le titre de cet article : « COVID-19 : L'académie de médecine recommandent de se taire dans le métro » article écrit Le 22/01/2021 à 19:07.


Ce titre m'a choqué et il m'a fait peur et une réflexion s’est mise en place..


Nous vivons actuellement une crise mondiale historique avec ce COVID19, c'est une crise sanitaire mondiale, une crise sociale mondiale, une crise économique mondiale en 2021 qui est très difficile à gérer sans aucun doute. Mais parfois le bon sens et la réflexion est meilleure conseillère que 1000 soi-disant techniciens.


Je me pose la question ici, mais jusqu'où va aller cette dérive du "principe de précaution" par l'Académie de médecine en 2021 ..?


Malheureusement, nous n'avons pas le choix depuis la fin de l'année 2019, Les Français et le reste du monde subissent ce Covid19, encore en 2021..

Oui, il faut porter le masque, pour se protéger soi-même et par respect sanitaire des autres les protéger eux aussi, oui il faut se laver les mains plusieurs fois dans la journée, oui il faut appliquer ces gestes barrières, en gardant ses distances de sécurité de un mètre ou de deux mètres, libre à vous encore d'avoir cette petite liberté de décider, si la distance de séparation sera de telle ou telle distance, à l'heure où je vous je vous écris, peut-être que dans 7 jours la distanciation des 2 mètres sera officialisée est imposée.


Donc ma question est la suivante ; par principe de précaution sanitaire jusqu’ où va-t-on aller ?


Car je voudrais rappeler ici en droit, que toutes les atteintes à la liberté ici ont été bafouées.


Oui très bien ceci est mis en place, pour préserver la santé des Français et des autres personnes du monde, ce qui à première vue semble cohérent et protecteur.

Dans l'histoire de nos civilisations humaines, "toute dictature est partie d'un bon sentiment, soi-disant."


Je vais vous faire ici un petit rappel historique pour nos enfants et tous les Français de notre pays la France ;


1) La peste noire en France

(De 1347 à 1352)

Au milieu du 14e siècle, une terrible maladie fait son apparition en Europe : la peste noire qui est venue de CHINE. Comme elle est contagieuse, elle se répand très vite et tous les pays sont touchés. Si aujourd'hui des remèdes existent, ce n'est pas le cas à l'époque. Les médecins ne savent pas quoi faire pour soigner les malades. C'est une dure période pour les Français, qui doivent affronter cette épidémie en plus du froid, des mauvaises récoltes et de la guerre contre les Anglais au même moment. Résultat : plus d'un tiers de la population meurt…

La peste noire dure jusqu'en 1352, puis disparaît soudainement.



2) 1789 la Révolution Française :

En 1789 la colère du peuple devient inquiétante. Pour trouver une solution le roi réunit les états généraux, où sont présents les représentants des 3 ordres de la société : la noblesse, le clergé et le tiers état. Mais la population se révolte et attaque la prison de la Bastille le 14 juillet 1789. La révolution est lancée ! Devant ce soulèvement, la noblesse et le clergé renoncent à leurs privilèges. Puis une nouvelle constitution est créée,

affirmant que « tous les hommes naissent libres et égaux en droit ». Le roi et la reine doivent rentrer à Paris, pas question qu'ils restent dans leur beau château de Versailles !


3) La terreur

1793 à 1794

Louis XVI et Marie-Antoinette, qui n'ont plus beaucoup de pouvoir, perdre la confiance du peuple. Il tenté de s'enfuir, ils sont arrêtés et transférés en prison. En 1792, la République est proclamée. Le couple Royal est guillotiné l'année suivante. Mais ils ne sont pas les seuls, en 1793 les exécutions se multiplient, à la demande de Robespierre, le chef du nouveau gouvernement, qui condamnent à la guillotine tous ses opposants. Son régime de la terreur en agacent plus d'un et il monte sur l'échafaud à son tour en 1794. Bientôt, le général Napoléon Bonaparte commence à se faire remarquer.





4) La révolution de 1830 en France

Après la chute de Napoléon, la France connaît un retour à la monarchie avec les rois Louis XVIII et Charles X. On appelle cette période la restauration. En 1830, Charles restreint le droit de vote et la liberté de presse pour renforcer son autorité. Les Parisiens descendent alors dans la rue pour protester. Ils veulent défendre la liberté gagnée lors de la révolution de 1789. Durant 3 jours, ils dressent des barricades partout dans la ville. Quand Charles x renonce au trône, Louis-Philippe lui succède et gouverne jusqu'en 1848, date à laquelle éclatent une nouvelle révolution.


5) La première guerre mondiale

1914 à 1918

Pour la première fois, des nations du monde entier sont impliquées dans un même conflit militaire. C'est la première guerre mondiale ! Des alliances s'organisent : la France, la Russie et la Grande-Bretagne forme la triple entente ils s’opposent à l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie, qui forment la triple alliance.

Durant 4 ans, les batailles sur le territoire Français se multiplient : La Marne, Verdun, la somme. Dans les tranchées, les conditions de vie sont terribles. Mais malgré les maladies, le manque de nourriture et d'hygiène, les soldats combattent vaillamment pour notre liberté.


6) L'armistice

11 novembre 1918

Petit à petit, la France et ses alliés arrivent à vaincre les ennemis victoire ! En 1918, les Allemands renoncent à la lutte et capitulent un armistice est signé le 11 novembre 1918, dans le wagon d'un train situé à Rethondes, par les chefs Français et Allemands.

Les hostilités cessent immédiatement. En juin 1919, le traité de Versailles définit la punition infligée au perdant : rendre l'Alsace et la Lorraine à la France (perdu depuis 1870), Réduire leur armée et payer des réparations. Environ 19 millions de personnes sont mortes pendant la Grande Guerre. L'Europe doit maintenant se rétablir.


7) Les années folles de 1919 à 1929

8) Le front populaire de 1936 à 1938


9) La Seconde guerre mondiale

1939 à 1945

Depuis quelque temps, le chef allemand Hitler mène une politique très dure : ils persécutent ses ennemis politiques et les personnes qu'il n'aime pas, comme les juifs, les trisomiques, les homosexuels, les femmes stériles, les personnes non « Blondes », etc.. Et il cherche à agrandir l'Allemagne. Après l'Autriche, il envahit la Pologne. La France et ses alliés, pour l'arrêter, lui déclarent la guerre en 1939. Mais les Français sont battus en quelques mois. Le maréchal Pétain, chef du gouvernement, cède à la collaboration avec les nazis, qui vont alors s'installer sur une partie du territoire Français pendant 6 ans « l'occupation de Vichy » La France est occupée sous le régime nazi durant ces 6 années et donc, elle est privée de toutes ses libertés. Le général de Gaulle, croit toujours en la victoire. Depuis Londres, « le 18 juin 1940 », il appelle les Français à résister.



10) Le débarquement

6 juin 1944

Hitler envoie des milliers de personnes dans des camps de concentration en les brulants vifs, pour aussi les faire travailler et les exterminer. Il a tué 6 millions de juifs. Cet homme était fou, c'était un criminel de guerre, Il avait été condamné par tous les tribunaux du monde pour « Crimes contre l'humanité » et il avait restreint toutes les libertés fondamentales essentielles, de « l'être humain sur terre », réussissant à emmener derrière lui tout un peuple Allemand, par la propagande pour faire la guerre au monde entier, selon sa seule idéologie « le nazisme », une idéologie complètement folle et criminelle.

Pour le contrer, les actions s'organisent. sur le front est, les Russes réussissent à repousser l'invasion allemande lors de la bataille de Stalingrad. Aux États-Unis, le président Roosevelt décide d'apporter son aide . Il envoie 5000 navires, 10 000 avions et 130 000 hommes. Les alliés débarquent le 6 juin 1944 sur les plages de Normandie. C'est la plus grande opération militaire de l'histoire de l'humanité. Grâce à eux, la Normandie et la Bretagne sont libérées. Il se dirige maintenant vers Paris pour libérer la France.


11) La libération De la France et de Paris

1944

En août 1944, les alliés entrent dans la capitale. Quelques jours leur suffisent pour chasser les Allemands. Paris est libéré ! Le général de Gaulle fête cette victoire en prononçant un discours et un ralliement, la flamme de la tombe du soldat inconnu, installée sous l'arc de triomphe. Bientôt, la France entière et délivrée de ses ennemis. Les Allemands se retrouvent coincés entre les alliés qui progressent à l'ouest et les Russes qui avancent à l'est. En avril 1945, Berlin est attaquée. Hitler se suicide et laisse le commandement à l'amiral Dönitz, qui se rend. L'armistice, est signée le 8 mai, et met fin à la guerre en Europe.


12) La Cinquième République

1958

La paix retrouvée, il faut réorganiser la France. On instaure la 4e République mais, ne tarde pas à se fragiliser à cause de la guerre d'Algérie, qui éclatent en 1954. En 1958, le général de Gaulle, qui s'était retiré de la vie politique, est appelé à l'aide pour résoudre ce conflit. Si on a besoin de lui, peut-être a-t-il une chance de revenir au pouvoir ? C'est ce qu'il décide de savoir en organisant des élections. Puisqu'il les remporte haut la main, il fait modifier la constitution et devient président de la Ve République française.


13) Mai 68

En mai 1968, les étudiants parisiens se révoltent. Ils sont vite rejoints par la population, qui a aussi des réclamations à faire. Ils dressent des barricades, jettent des pavés et appellent à la grève générale. Plus personne ne travaille. Le pays est paralysé durant plusieurs jours ! Pour arrêter les contestations, le Premier ministre signe les accords de Grenelle, qui prévoit de meilleures conditions de travail aux Français, et le président de Gaulle demande à ses fidèles de le soutenir. Les gaullistes ont finalement raison des manifestants. Cette crise sociale et politique va changer la vie des français.


14) L'Union européenne

1992

Juste après les 2 guerres qui ont touché l'Europe, plusieurs pays ont décidé de s'unir pour que de tels conflits n'arrivent plus jamais. Sage décision ! Ils ont promis de s'entraider de maintenir la paix. Puisque cette union a l'air d'être très avantageuse, de nombreux autres pays européens la rejoigne. En 1992, elle a pris tellement d'ampleur que « le traité de Maastricht » en définit les règles et lui donne un nouveau nom : « Union européenne ». Depuis, elle a adopté un drapeau ,un hymne et même une monnaie unique, l’euro.

La source de ce rappel Historique chronologique de notre pays la France : www.quellehistoire.com


Comme vous l'avez compris notre pays la France a une histoire, un passé, une culture, une idéologie, qui est et qui a toujours été, « la liberté, la démocratie. »

Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française et de la République d’Haïti.

Elle figure dans l'article 2 de la Constitution française du 4 octobre 1958. (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9,_%C3%89galit%C3%A9,_Fraternit%C3%A9)


Alors je vous pose encore ici la question en 2021, jusqu'où va aller cette dérive du "principe de précaution" par l'Académie de médecine en 2021 ?

Mon but en écrivant ici et en rappelant chronologiquement tout ceci, n'est pas de créer Ou d'instaurer, « ATTENTION la révolution en 2021 », Mais de rappeler à tous et à toutes pendant des siècles nous nous sommes battus pour notre liberté En France quelle qu’elle soit !


Donc, je lance ici un cri d'alerte uniquement, et de prise de conscience de chacun, mais aussi une prise de responsabilité face à ce virus malheureusement. Et je le dis et l'écris ici, pour tous les hommes et femmes politiques que nous avons élus, par nos votes républicains. De préserver cette chose si essentielle pour l'humanité, notre : « liberté et la démocratie Française. »


Ne basculons pas vers un « totalitarisme sanitaire », soyons responsables, Et démocrates.


Et ne recommandez pas, de me « TAIRE ». Je peux parler tout en gardant mon masque !